Guillaume Quéméneur Ménétrier

Nathalie Ménétrier
Candidat
Guillaume
Quéméneur Ménétrier
Production animale
Établissement
Dates-clés
2010

Achat du lieu

2015

Formation et installation

Me suivre
Présentation
Pourquoi l'agriculture ?

J'étais marin, aux Antilles. Lors d'un concert commun de chorales à Banyuls, j'ai rencontré ma future épouse qui vivait dans le Couserans. Nous avons vécu tout d'abord en montagne, 1100m, avons élevé nos enfants, et quelques brebis pour débroussailler ; nous avons jardiné, fait du jus de pommes... Lorsque nous avons acheté la vieille ferme de Ségouge, abandonnée depuis quarante ans, la ferme de la fine bouche a été créée : fabrication de crème de châtaignes dans un atelier collectif, clôtures et défrichage. Nous avions alors une vingtaine de brebis.

De ma formation à mon installation

J'ai décidé de passer mon diplôme agricole quand un jour les paysans voisins nous ont appris que le communal du village était libre. Ainsi une exploitation a vu le jour : la surface disponible permettait alors d'agrandir le troupeau, composé de cinquante brebis, élevées dans nos vieilles granges. J'ai donc fait appel à une entreprise de terrassement et à une entreprise de construction pour implanter une piste d'accès et une bergerie de 360m2 ; cela doit faire sourire les gens de la plaine, mais avec une pente de 25 %, ce n'était pas donné ! Aujourd'hui 140 brebis mettent bas chaque année. C'est une ferme à taille humaine qui se cherche, et qui n'a pas fini d'évoluer car nous aimerions ouvrir le lieu (terrasse de dégustation avec vue sur le Mont Valier, accueil touristique ou social, en réflexion). Ne pas être nés ici est un frein au départ, c'est sûr, mais nous nous implantons tranquillement sans bouleverser les habitudes des paysans voisins qui nous acceptent.

Mon exploitation
Présentation

Le siège de l'exploitation est à 700m d'altitude, composé de granges, de la bergerie toute nouvelle et de la maison d'habitation, dans le village de Soueix Rogalle : prés pauvres, taillis, bois...
Au printemps, nous menons nos brebis sur le communal de Soueix Rogalle, à 900m d'altitude, 40 minutes de marche du siège : landes et bois.
En été, nous les montons sur l'estive du Bouirex, village de Sentenac d'Oust. Deux heures de marche depuis le communal. Nous redescendons les brebis à l'automne, d'abord au communal puis chez nous. Les agneaux naissent de janvier à mai, ils restent ici, car les prédateurs sont nombreux (renards, corbeaux...) et nous les complémentons en orge et féverolle bio.

Les atouts de mon exploitation

Les agneaux sont au pré, bien évidemment. Ils ne reçoivent pas d'antibiotique en préventif à la naissance et l'antiparasitaire n'est pas systématique.
Les terres ne reçoivent aucun amendement chimique, aucun herbicide. Le tracteur a été acheté l'année dernière, je pourrai y épandre le fumier du troupeau.
Les brebis gagnent leur immunité au fur et à mesure des saisons, s'adaptent, ou pas. La viande que nous vendons est de l'agneau bio abattu entre 5 et 9 mois. L'abattoir est à 20 minutes de la ferme, l'atelier de découpe en face. La viande est écoulée en direct localement (biocoop, marchés, particuliers, maison de retraite).

Mon savoir-faire
Présentation

Innover en élevage ovin en montagne, pour moi, c'est ne pas perpétuer le traitement chimique systématique des agneaux ou des brebis.
En revanche, suivre la tradition pour ce qui est des rythmes biologiques, des saisons, des saillies, des mises bas, de la mise à l'herbe... Oui bien-sûr.

Vidéos & Photos
Media
Image
Image
Image
Les candidats du terroir
Tous passionnés, tous amoureux de leur terroir. Ils sont éleveurs, agriculteurs, producteurs et travaillent avec respect la terre, la mer, les lacs… Ils sont boulangers, bouchers, poissonniers, ce sont les artisans et métiers de bouche, ceux qui transforment les produits bruts… Ils sont cuisiniers, propriétaires ou non de leur restaurant, seuls aux commandes ou appartenant à une brigade, ce sont les grands chefs de demain. Découvrir les candidats
L’engagement
du Crédit Agricole
Ce patrimoine nous est commun à tous. Aussi, avec Talents Gourmands,
le Crédit Agricole a décidé de valoriser les agriculteurs,
artisans et restaurateurs qui défendent leurs terroirs par la qualité de leurs produits. De par son implantation dans toutes les régions de France,
le Crédit Agricole est le partenaire de longue date des acteurs locaux des terroirs. Au travers des événements en région,
du site Internet Talents Gourmands, des opérations locales et nationales, nous mettons en lumière la richesse de nos régions et ceux qui y participent.