Patricia Miguet

Laurent & Patricia MIGUET
Candidat
Patricia
Miguet
Cuisinier
Établissement

Un Tablier pour Deux

Un Tablier pour Deux
164, avenue Victor-Hugo
26000 Valence
France

SIRET
80374137000016
Dates-clés
2014

Ouverture de mon deuxième restaurant avec Laurent

2010

Retour à ma grande passion ! Formation pour remise à niveau en cuisine

1997

Naissance de nos enfants, formation web, parenthèse pro dans un métier créatif (webdesign & créations textiles) le temps que mes enfants grandissent

1993

Ouverture de mon premier restaurant en Ardèche avec Laurent

Présentation
Pourquoi la restauration ?

Mes plus anciens souvenirs culinaires sont liés à des odeurs et saveurs de plats cuisinés par mes grand-mères. Elles avaient un « cordon bleu » noué à la ceinture. Mon arrière-grand mère tenait déjà un café-guinguette dans les années 40 et ma grand-mère fut cuisinière chez la « mère Brazier » et pour des familles bourgeoises lyonnaises, avant d’ouvrir son épicerie et un café-restaurant en Ardèche. Mes parents furent également restaurateurs, cafetiers et commerçants…

« Toquée des fourneaux » depuis mon plus jeune âge, j'assume avec délice cette passion débordante des casseroles. J'ai toujours aimé cuisiner pour les autres, avec passion et intuition. Créative dans l'âme, la cuisine est un des supports qui me permet d'exprimer mon amour pour la nature et de partager du plaisir avec bonheur.

Ma formation
Mon parcours

Née dans une famille de cuisiniers et restaurateurs sur plusieurs générations, j'ai hérité d'un savoir-faire et pu faire confiance à mon intuition gourmande. Pour valider mes connaissances, j'ai aussi suivie une formation pour adultes, ciblée "cuisine et tourisme local" (niveau BTS) avec la CCI d'Aubenas.
J'y ai fait de belles rencontres de chefs et j'y ai appris une technique de cuisine : le sous-vide et la cuisson à basse température. Régis Marcon fut la rencontre qui m'a le plus marquée.
A 24 ans, c'est tout naturellement qu'avec Laurent nous décidons d’ouvrir notre premier restaurant et en 1993, « Le Petit Bedot » naissait à Tournon, sous le signe du succès. Ce restaurant a réussi à nous combler jusqu’en 1997, date à laquelle nous décidons de vendre et nous lancer dans de nouvelles aventures, le temps que nos enfants grandissent.

Créative dans l’âme, je me forme pour devenir webdesigner-graphiste et créatrice d'accessoires textiles. J'exerce cette activité pendant 6 ans, puis l’appel des casseroles me reprend furieusement !

Fin 2008, nous achetons une ancienne ferme dans le but de la restaurer et y développer des chambres d'hôtes avec table gourmande. Mais nous passons une période familiale compliquée... Après avoir failli perdre un de mes fils, porteur d'une maladie rare, j'attends un moment plus serein pour relancer ma vie professionnelle. Durant cette période, je participe aussi à la vie associative de mon village Drômois et met en place un marché d'artisans et producteurs locaux.

En 2010, je cesse mon activité de webdesigner et créatrice textile et décide de revenir au métier de cuisinière. Je formalise mes connaissances avec le lycée hôtelier de Tain l’Hermitage et travaille dans plusieurs restaurants, en me frottant même à la cuisine étoilée. Puis, nous décidons enfin d’ouvrir un nouveau restaurant! Laurent quitte son poste de directeur dans la distribution et s’investit avec bonheur dans ce nouveau projet.

C’est au printemps 2014 que le coup de cœur opère pour un restaurant en vente à Valence. Il bénéficie d’un emplacement qui correspond à nos attentes pour créer un lieu accueillant et chaleureux avec une ambiance « néo-bistrot vintage », L'esprit cuisine "bio" existe déjà dans le petit restaurant "un tablier pour deux" mais demande à être développé. Ce que nous avons réussi à faire !

Depuis, nous avons réussi à avoir une belle notoriété sur Valence, avec un retour clientèle très positif, plusieurs articles de journaux ainsi que deux participations à des émissions TV (Météo à la carte & Midi en France).

En suivant notre philosophie, nous avons réussi à créer un lieu convivial et chaleureux, le repère des locavores de Valence, où les plats sont réalisés 100% maison à partir de produits bruts essentiellement bio et locaux.
Fin 2017, nous avons gagné la reconnaissance de cette démarche en étant sélectionné parmi 500 restaurants en pays francophones, par le nouveau guide "Origine Nature".

Depuis 2 ans, je fais partie des "toqués" de l'émission de radio de Franck Daumas, à laquelle je participe régulièrement (une fois par mois) et où j'ai l'occasion d'inviter des producteurs avec qui je travaille.

La rançon de cette réussite c'est qu'aujourd'hui, la taille de ma cuisine ne correspond plus à mon besoin d'évolution. Nous cherchons donc un lieu et un financement pour faire aboutir ce projet. En attendant, il est encore temps de profiter de notre présence à Valence, au 164 avenue Victor Hugo !

Mon restaurant
Mon restaurant

Le restaurant se situe à Valence dans la Drôme, sur l’Avenue Victor Hugo, ancienne route N7, où se tient également le célèbre restaurant gastronomique d’Anne Sophie Pic, ce qui confère une certaine notoriété « gourmande » et féminine à l’avenue
Et plus exactement… « Un tablier pour deux » se situe entre la Place Danton et la Rue de la Cécile, juste à côté du Carrefour City,

La salle accueille jusqu’à 30 couverts et à la belle saison vous pouvez profiter de la terrasse ombragée, au calme côté cour.

Type et esprit de mon restaurant

Un tablier pour deux » c'est la cantine des locavores à Valence…
Quelques mots qui définissent le type et l'esprit du restaurant : #Restaurant #Brunch #Neobistro #Cuisinecanaille #Cuisinecontemporaine #Locavore #Biodiversité #Frais #Saison #Slowfood

C’est un lieu convivial et chaleureux avec une ambiance « néo-bistrot vintage » où l’on mange du frais pour de vrai. Les plats sont gourmands et la présentation est soignée.

Je suis en cuisine et prépare le jour-même ou à la minute, vous comprendrez pourquoi il n’existe pas de carte à rallonge. Depuis quelques mois, je suis secondée par Audric, un chef cuisinier choisi pour son savoir-faire complémentaire au mien. Audric a également un beau parcours international dans le monde de la gastronomie étoilée.

Laurent est à votre service. De nature joyeuse et conviviale, sa principale caractéristique, c’est qu’il aime les gens ! Son objectif est de vous faire plaisir en vous faisant passer un agréable moment gourmand… Vous apprécierez son sens de l’accueil et sa spontanéité. Il est d'ailleurs capable de vous raconter l’histoire de chaque plat, chaque produit et chaque producteur avec la passion qui caractérise sa volonté de sincérité.

Vous l'aurez compris, l’ambiance est chaleureuse, le service est décontracté et les prix sont accessibles, Nous proposons plusieurs formules : en semaine, en week-end et aussi une formule brunch certains dimanche.

Ma cuisine
Mes inspirations

Selon moi, la cuisine des femmes est une cuisine d'âme. L’objectif est de vous régaler en toute simplicité avec des produits qui ont un vrai goût. La technique ne prend jamais le dessus à mon intuition et mon engagement.
Amoureuse de la Nature et soucieuse de la qualité des produits que j'emploie, ma palette culinaire est constituée uniquement de produits frais de saison, choisis essentiellement en circuits courts et le plus souvent possible en filière « bio ». J'ai aussi un grand intérêt pour la cuisine botanique. Créative dans l'âme, j'aime vous surprendre avec un brin de fantaisie ou de nature sauvage. Quoiqu'il en soit, le produit, la nature environnante et mes souvenirs, sont mes sources d'inspiration et je considère qu'il y a plus de défit à régaler mes convives avec un "simple" produit plutôt qu'un produit souvent injustement "anobli" et très cher.

Mes spécialités

- Fricassée d'escargots de Montvendre et gnocchis maisons, son émulsion à la bière de Die et miel Drômois.
- Coquelet de la Drôme en cuisson en croute de sel et foin bio de l'Ardèche, sauce au foin
- Crème brûlée de potimarron bio de mon producteur, jambon cru de l'Ardèche
- Truite bio du Vercors en cuisson douce vapeur, son beurre noisette au citron vert
- Risotto de petit épeautre de la Drôme aux shitakés bio d'Auriple,
- Bœuf fin gras du Mézenc en cuisson basse température, pesto à l'ail des ours et légumes rôtis
- L'œuf bio en cuisson parfaite, crème de petits pois, jambon cru grillé, herbes fleurs sauvages printanières
- Asperges bio de Montmeyran, émulsion à la fleur de sureau, jambon cru de l'ardèche

Vidéos & Photos
Media
Les candidats du terroir
Tous passionnés, tous amoureux de leur terroir. Ils sont éleveurs, agriculteurs, producteurs et travaillent avec respect la terre, la mer, les lacs… Ils sont boulangers, bouchers, poissonniers, ce sont les artisans et métiers de bouche, ceux qui transforment les produits bruts… Ils sont cuisiniers, propriétaires ou non de leur restaurant, seuls aux commandes ou appartenant à une brigade, ce sont les grands chefs de demain. Découvrir les candidats
L’engagement
du Crédit Agricole
Ce patrimoine nous est commun à tous. Aussi, avec Talents Gourmands,
le Crédit Agricole a décidé de valoriser les agriculteurs,
artisans et restaurateurs qui défendent leurs terroirs par la qualité de leurs produits. De par son implantation dans toutes les régions de France,
le Crédit Agricole est le partenaire de longue date des acteurs locaux des terroirs. Au travers des événements en région,
du site Internet Talents Gourmands, des opérations locales et nationales, nous mettons en lumière la richesse de nos régions et ceux qui y participent.