Romain Evrard

Candidat
Romain
Evrard
Production végétale
Établissement
Dates-clés
2016

Obtention du BPREA et création des jardins

2017

Installation de la grande serre

2018

Lancement de la première saison !

Présentation
Pourquoi l'agriculture ?

Les Jardins de Montalivet sont conçus selon l'éthique de la permaculture : prendre soin de la terre, prendre soin des humains et partager de manière équitable. Ce lieu est dans la famille de ma femme depuis de nombreuses générations et a toujours eu pour vocation d'accueillir des jardin et de produire des fruits et légumes.

De ma formation à mon installation

Je ne suis pas issu du milieu agricole. C'est une reconversion professionnelle.

Mon exploitation
Présentation

C'est une micro-ferme, c'est à dire une ferme de petite surface, (6000 m2 pour les Jardins de Montalivet). Petite surface mais grand potentiel car la micro-ferme renferme une grande diversité (arbres, fleurs, légumes, animaux...) et différents écosystèmes. Aux Jardins de Montalivet, nous pratiquons la micro-agriculture dont les techniques reposent sur :
- des cultures plus denses que ce qui se pratique d'ordinaire (semis et plantation).
- l'association de différentes espèces de plantes sur un même espace de culture (création de micro-climats). Cette association se fait sur différents plans : espace et temps.
- la matière organique est considérée comme un facteur principal favorisant la fertilité du sol et la création d'humus.
- Le non retournement des horizons du sol : travail sur planches et buttes permanentes. Ceci permet de générer et maintenir une structure de sol optimale. Nous avons conçu Les Jardins de Montalivet selon l'éthique de la permaculture : prendre soin de la terre, prendre soin des humains et partager de manière équitable.

Les atouts de mon exploitation

- Travail manuel, peu de recours aux énergie fossiles
- Production hyper locale, production en ville vendue en ville.
- Produits frais valorisés par les restaurateurs locaux
- Lien étroit entre le producteur et le client

Mon savoir-faire
Présentation

Nous pratiquons le travail manuel autant que faire se peut et limitons l'usage des énergies fossiles. D'une part parce que nous n'avons pas d'affinité avec les moteurs mais surtout parce que nous souhaitons mettre en place un système résilient. La micro-agriculture permet difficilement l'usage d'engins motorisés dans la mesure où tout y est plus dense que de coutume. De nombreuses techniques et outils existent afin de permettre ce type de pratique. Nous souhaitons réapprendre à cultiver de bons produits sans trop dépendre du cours du pétrole. La problématique des villes en transition est un sujet qui nous passionne et nous souhaitons nous inscrire dans cette voie. L'agriculture urbaine ou péri-urbaine s'inscrit dans un processus qui vise à assurer la résilience face aux défis qui sont les nôtres : l'épuisement des gisements de pétrole et le dérèglement climatique. Cultiver en ville c'est aussi une manière de créer un lien et une dynamique sociale. A l'image de Jean-Martin Fortier qui ne se considère pas comme maraîcher mais comme jardinier de famille, nous souhaitons produire des légumes frais, sains et de saison qui seront consommés par des voisins ou des habitants de la ville. Cela peut passer par différents vecteurs : vente aux particuliers, aux restaurateurs, aux magasins bio. Notre boutique proposera des paniers de légumes de saison ainsi que quelques produits issus de l'agriculture biologique que nous ne produisons pas : jus de fruits, pommes, miel. Cela permet de créer un lien fort entre les différents producteurs du territoire et de favoriser des échanges de bons procédés. La permaculture lie les éléments d'un système et nous pouvons concevoir la micro-ferme comme l'élément d'un système plus vaste (ville, communauté de communes, etc...) que sa propre entité. Elle donne naissance à un réseau solide et résilient où les déchets des uns (fumiers, sciure, broyat...) deviennent les ressources des autres et vice-versa. Nous mettons en place de nombreuses mesures qui vont favoriser une amélioration durable de l'environnement. Le site présente déjà un potentiel (arbres, haies) que nous souhaitons encore améliorer.

Vidéos & Photos
Media
Les candidats du terroir
Tous passionnés, tous amoureux de leur terroir. Ils sont éleveurs, agriculteurs, producteurs et travaillent avec respect la terre, la mer, les lacs… Ils sont boulangers, bouchers, poissonniers, ce sont les artisans et métiers de bouche, ceux qui transforment les produits bruts… Ils sont cuisiniers, propriétaires ou non de leur restaurant, seuls aux commandes ou appartenant à une brigade, ce sont les grands chefs de demain. Découvrir les candidats
L’engagement
du Crédit Agricole
Ce patrimoine nous est commun à tous. Aussi, avec Talents Gourmands,
le Crédit Agricole a décidé de valoriser les agriculteurs,
artisans et restaurateurs qui défendent leurs terroirs par la qualité de leurs produits. De par son implantation dans toutes les régions de France,
le Crédit Agricole est le partenaire de longue date des acteurs locaux des terroirs. Au travers des événements en région,
du site Internet Talents Gourmands, des opérations locales et nationales, nous mettons en lumière la richesse de nos régions et ceux qui y participent.